Compétition acharnée entre gazoducs autour de la Caspienne

le
0
INFOGRAPHIE - Le groupe BP soutient un nouveau projet de tuyau, concurrent de Nabucco, pour évacuer le gaz d'Azerbaïdjan.

Un embouteillage de tuyaux. L'annonce, en début de semaine, par la compagnie pétrolière britannique BP, d'un nouveau projet de gazoduc pour livrer à l'Europe de l'ouest le gaz de la Caspienne, a conforté cette impression de bousculade dans les projets pharaoniques de pipelines. C'est qu'un gisement de gaz, aussi vaste soit-il, ne vaut que par les moyens mis en place pour livrer sa production à des clients.

Le consortium mené justement par BP qui exploite le gisement stratégique de Shah Deniz en Azerbaïdjan avait fixé au 1er octobre - aujourd'hui donc - l'échéance à laquelle les candidats à la construction de gazoducs devaient déposer leurs offres. Le consortium devra en principe choisir, d'ici à la fin de l'année, le projet lui proposant les meilleures conditions économiques. Mais en matière de projets de gazoducs transfrontaliers, la géopolitique pèse toujours de tout son poids.

Parmi les projets destinés à évacuer le gaz de la Caspienne vers l'Europe figure l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant