COMPANIE DES ALPES: PREMIER SEMESTRE : UN NIVEAU D’ACTIVITE SAUVEGARDE

le
0

PREMIER SEMESTRE : UN NIVEAU D’ACTIVITE SAUVEGARDE

DES RESULTATS MARQUES PAR LES CHANGEMENTS DE PERIMETRE

Premier semestre du 1er octobre 2006 au 31 mars 2007

En millions d'€uros Premier semestre 2006/2007 Premier semestre 2005/2006 Variation Premier semestre 2006/2007
Périmètre comparable
Variation à périmètre comparable
Chiffre d'affaires 259,5 235,4 +10,3% 240,4 +2,1%
Excédent Brut Opérationnel 76,4 83,4 -8,4% 82,7 -0,8%
Résultat Opérationnel 40,3 57,5 -29,9% 53,3 -7,3%
Coût de l'endettement net - 11,6 - 4,1 +182,9% - 6,6 +61%
Résultat net part du Groupe 9,7 28,2 -65,6% 23,9 -15,2%

Résultats par activité

En millions d'€uros Domaines skiables Parcs de loisirs Autres Total CDA
Chiffre d'affaires 229,2 29,4 0,9 259,5
Excédent Brut Opérationnel 111,8 - 31,4 - 4,0 76,4
Résultat Opérationnel 91,3 - 46,7 - 4,3 40,3

Le premier semestre de l’exercice de la Compagnie des Alpes combine les résultats bénéficiaires des domaines skiables avec les résultats normalement déficitaires des parcs de loisirs, dont les principaux sites sont fermés durant cette période. Ils comprennent également, sur l’exercice 2006/2007, d’importantes modifications de périmètre, avec l’intégration globale pour les mois de février et mars de Saas Fee Bergbahnen, société exploitant le domaine de Saas Fee en Suisse, ainsi que la prise en compte des mois d’hiver déficitaires des parcs Starparks acquis en mai 2006 et les coûts de financement afférents.

CHIFFRE D’AFFAIRES

Le chiffre d’affaires du premier semestre progresse de +10,3 % à périmètre réel par rapport à l'exercice précédent. Sans l’intégration des nouveaux parcs et de Saas Fee, la progression aurait été de +2,1 %. Il est réalisé à près de 90% par les domaines skiables.

Le chiffre d’affaires des domaines skiables progresse de +5,5% à périmètre réel et de +2,6% à périmètre comparable, malgré des conditions d’enneigement défavorables en basse et moyenne montagne, dont la médiatisation a pénalisé l’activité des stations du Groupe. Par ailleurs les ventes foncières ont atteint 6 M€ au cours du semestre.

L’activité des parcs de loisirs enregistre une forte progression (+ 62%) à périmètre réel sous l’effet de l’acquisition des cinq nouveaux parcs en 2006. Hors intégration de ces nouveaux parcs, l’évolution aurait été de -7,7% du fait de la fermeture du Parc Astérix pour les fêtes de Toussaint en 2006.

RESULTATS

Les résultats semestriels du Groupe à périmètre réel enregistrent le fort impact de l’intégration des parcs Starparks en année pleine. A périmètre comparable, l’Excédent Brut Opérationnel (EBO) consolidé du semestre est pratiquement stable (-0.8%), malgré un semestre sans croissance de chiffre d’affaires dans les remontées. Les charges d’exploitation des domaines skiables ont été bien maîtrisées.

Le coût de l’endettement net est en forte progression en raison principalement du financement de l’acquisition des parcs StarParks (+5 M€) et de la hausse des taux d’intérêt.

Le Résultat Net Part du Groupe du 1er semestre 2005/2006 atteint 9,7 M€. Retraité des variations de périmètre et des coûts de financement afférents, le Résultat net part du Groupe s’élèverait à 23,9 M€ (-15,2%).

PERSPECTIVES

A la fin de la saison d’hiver, qui s’est achevée le 8 mai, les recettes des remontées mécaniques françaises du Groupe CDA affichaient une progression de l’ordre de + 1 % par rapport à la saison d’hiver précédente. Ce résultat est à rapprocher de celui du marché français (-10% source SNTF). La pertinence du choix stratégique de la Compagnie des Alpes de n’exploiter que des domaines skiables de haute altitude est confirmée.

Au 27 mai 2007 (soit 30% de la saison), l’activité des parcs de loisirs est en progression de +10%. Les nouveaux parcs réalisent de très bonnes performances (Walibi Belgium +40%, Walibi World +28%).

Au final, compte tenu de l’intégration des nouveaux parcs sur une année pleine et d’une saison de ski sans croissance, le résultat net part du Groupe 2006/2007 devrait s’afficher en baisse à périmètre réel et en hausse à périmètre comparable par rapport à celui de l’exercice 2005/2006.

Le Groupe CDA a par ailleurs finalisé en mai 2007 le protocole d’accord avec Sofival pour l’acquisition de 60% du capital de STVI (Val d’Isère) et de 20% du capital de SERMA (Avoriaz), DSV (Valmorel) et DSR (La Rosière). La date de transfert est prévue début octobre 2007. L’opération est donc sans incidence sur les résultats de l’exercice 2006/2007. Elle devrait contribuer très positivement aux résultats et au cash flow libre dégagé par la CDA au cours des exercices suivants.

La Compagnie des Alpes est un acteur majeur de la production de loisirs en Europe. Elle exploite 35 sites de loisirs dont 14 grands domaines skiables des Alpes (parmi lesquels Tignes, Les Arcs, La Plagne, les Menuires, Méribel) et 21 parcs de loisirs (dont Parc Astérix, Grévin, Walibi …), dans sept pays européens : France, Italie, Suisse, Pays Bas, Belgique, Allemagne et Angleterre. Au cours de son dernier exercice clos le 30/09/2006 elle a réalisé un chiffre d’affaires de 456 M€ et un résultat net part du Groupe de 41 M€.

Pour en savoir plus : www.compagniedesalpes.com - CDA fait partie des indices SBF 250, CAC mid 100 et CAC mid & small 190.

ISIN : FR0000053324 ; Reuters : CDAF.PA ; Bloomberg : CDA FP ; FTSE : 5755 Recreational services

Contacts

Compagnie des Alpes

Eric GUILPART

Directeur Communication

Tél. : 01 46 84 88 79
eric.guilpart@compagniedesalpes.fr

Phi éconéo

Catherine Kablé, Frédéric Hué

Relations Presse & investisseurs

Tél : 01 56 02 03 85 / 01 47 61 89 67

catherine.kable@phi-com.com frederic.hue@econeo.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant