Community Shield : Arsenal-Chelsea (1-0)

le
0
Community Shield : Arsenal-Chelsea (1-0)
Community Shield : Arsenal-Chelsea (1-0)

Grâce à une réalisation magnifique d'Alex Oxlade-Chamberlain, Arsenal a disposé de Chelsea et remporte avec la manière le Community Shield.

Transféré cet été chez les Gunners, Petr Cech n’a pas raté ses retrouvailles avec Chelsea. Grâce à une frappe magnifique du pied gauche de l'Anglais Alex Oxlade-Chamberlain (24eme), Arsenal s’est en effet imposé contre les Blues et remporte le Community Shield 2015. Alors que Loïc Rémy a été préféré à Radamel Falcao pour débuter la rencontre, les troupes de José Mourinho se sont procuré quelques occasions franches, notamment par l’intermédiaire du Brésilien Ramires (33eme et surtout 36eme). Mais la réussite n’était pas au rendez-vous ce dimanche.

Debuchy et Giroud remplaçants

A la mi-temps, l’avantage des coéquipiers de Laurent Koscielny était d’ailleurs globalement mérité compte tenu de la maitrise affichée. Avec Mathieu Debuchy et Olivier Giroud sur le banc pour débuter cette partie (Hector Bellerin et Theo Walcott étaient titulaires), les hommes d’Arsène Wenger étaient un cran au-dessus de Chelsea, qui a donné l’impression d’être fatigué sur certaines phases de jeu.

Premier match officiel de Falcao

A la pause, The Special One a tenté de rectifier le tir en faisant entrer Radamel Falcao (pour son premier match officiel depuis son arrivée en prêt de Monaco), en lieu et place de Loïc Rémy. Quelques minutes plus tard, c’est le Brésilien Oscar qui a remplacé son compatriote Ramires (54eme). Des choix résolument offensifs de la part de José Mourinho mais le rythme est clairement retombé en seconde mi-temps et Chelsea ne reviendra pas. Et ceci malgré une belle occasion à mettre à l’actif du Belge Eden Hazard (62eme) qui, parfaitement servi par Cesc Fabregas, n’a pas trouvé le cadre du but de Petr Cech, décisif par la suite sur un coup-franc d’Oscar (69eme).

Trop tôt pour tirer de réels enseignements

Alors que le Français Olivier Giroud est à créditer d’une entrée intéressante avec deux bonnes occasions (68eme et 70eme), Arsenal lance donc sa saison par une victoire de prestige (la première de Wenger face à Mourinho) contre le champion en titre qui a manqué de rythme et d'inspiration sur la pelouse de Wembley. De quoi faire le plein de confiance, même s’il ne faut pas non plus tirer trop d’enseignements à cette période de l’année. Dans un sens ou dans l’autre. Beaucoup de choses peuvent encore arriver et notamment avant la fin du Mercato d’été.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant