Communication: les géants du secteur résistent à la crise

le
0
INFOGRAPHIE - Le britannique WPP a publié vendredi un revenu en croissance de 2,9 % en 2012, comme son concurrent français Publicis. Les groupes publicitaires restent prudents pour 2013.

Léger coup de froid sur la croissance. En 2012, les géants mondiaux de la communication ont connu quelques secousses. Des difficultés dues à «la crise de la zone euro, aux conflits au Moyen-Orient, au ralentissement de la croissance chinoise et aux problèmes budgétaires aux États-Unis», égrène Martin Sorrell, le patron de WPP, le numéro un mondial, qui publiait ses résultats vendredi.

L'an dernier, les principaux groupes ont progressivement revu à la baisse leurs prévisions. Les espoirs placés dans les JO de Londres ou les élections américaines ont été déçus. Crise oblige. À l'arrivée, leurs revenus ont tout de même continué de croître - à l'exception de l'américain Interpublic, dont le chiffre d'affaires à données publiées a légèrement reculé - mais à un rythme beauco...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant