Commission Jospin : l'UMP s'insurge, le PS veut accélérer

le
0
Alors que la droite concentre ses tirs sur le non-cumul des mandats et l'instauration d'une dose de proportionnelle aux législatives, la majorité fait part de son empressement à appliquer ces mesures.

Deux propositions de la commission Jospin, dont les travaux ont été présentés vendredi à François Hollande, font grincer des dents: la limitation du cumul des mandats pour les parlementaires et les ministres et l'introduction d'une dose de proportionnelle aux législatives. Deux mesures qui faisaient partie des soixante engagements de campagne du candidat socialiste.

Le président du groupe UMP du Sénat, Jean-Claude Gaudin , juge que les propositions sur le cumul des mandats «relèvent d'une méfiance dogmatique à l'égard des élus et d'une vision punitive de l'engagement politique». «Traiter la question du cumul par le biais des indemnités sous-entend que les élus n'agiraient que par intérêt pécuniaire», s'insurge le maire de Marseille. Une p...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant