Commission Cahuzac : les membres UMP rejettent le rapport final

le
1
Commission Cahuzac : les membres UMP rejettent le rapport final
Commission Cahuzac : les membres UMP rejettent le rapport final

Leur réaction est nette et sans appel. Après une rentrée déjà tendue, les membres UMP de la commission parlementaire sur l'affaire Cahuzac ont fait savoir qu'ils rejetaient «en bloc» les conclusions du rapporteur socialiste de la commission, Alain Claeys, tout en faisant savoir qu'ils n'assisteraient pas à la dernière réunion de la commission, prévue ce mardi après-midi. Selon eux, «le rapporteur fait délibérément fausse route afin d'éviter la mise en cause du pouvoir en place».

«Nous avons décidé de ne pas cautionner cette mascarade qui humilie le Parlement. Cette commission n'avait d'enquête que le nom», a tonné le chef de file des députés UMP, Christian Jacob. «On ne veut pas être complices d'une opération blanchisseuse», a renchéri le député de l'Yonne, Guillaume Larrivé. «Le grand dysfonctionnement, c'est au minimum qu'on a un gouvernement qui ne sait rien, qui ne voit rien et ne se pose pas de questions», a renchéri l'élu du Nord, Gérald Darmanin.

Dans son rapport, Alain Claeys conclut que «dans les semaines qui ont suivi les révélations de Mediapart (NDLR : du 4 décembre 2012), l'appareil d'Etat a réagi dans le respect de la légalité». «A compter de l'ouverture de l'enquête préliminaire (NDLR : le 8 janvier) la justice n'a été ni entravée, ni retardée», écrit encore le rapporteur.

«Les questions qui dérangent ont été évacuées»

Une conclusion qui ne satisfait pas l'UMP, qui estime que «les questions qui dérangent ont été évacuées du rapport et restent sans réponse» : «Pourquoi, alors qu'il est informé, le Président de la République n'a pas saisi la justice en décembre 2012?» «Pourquoi avoir déclenché une enquête administrative en janvier alors qu'une enquête judiciaire était en cours? Pourquoi avoir limité cette enquête administrative à la Suisse et avoir oublié Singapour (NDLR : où Jérôme Cahuzac a transféré ensuite ses fonds) alors que Mediapart ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le mardi 8 oct 2013 à 17:25

    il faut nommer MELANCHON dans cette commission!!!!!