Commerce sur mobiles: le marché devrait doubler en 2015 en France

le
0
19% des achats e-commerce devraient être effectués sur smartphones et tablettes cette année. Kostenko Maxim/shutterstock.com
19% des achats e-commerce devraient être effectués sur smartphones et tablettes cette année. Kostenko Maxim/shutterstock.com

(AFP) - Le marché des achats sur mobiles devrait doubler en France en 2015, même si la plupart des ventes en ligne se font encore sur ordinateur et que l'Hexagone est encore loin de ses voisins européens, indique mercredi une étude du CRR/RetailMeNot.

A la fin de l'année, les dépenses sur mobile devraient atteindre 7 milliards d'euros en France, contre 3,7 milliards en 2014, selon les estimations du Centre for Retail Research (CRR).

Au total, 19% des achats e-commerce devraient ainsi être effectués sur smartphones et tablettes cette année. En 2014, les ventes en ligne sur mobile ont représenté 11,8% des achats électroniques réalisés dans l'Hexagone, dont 6% sur un smartphone et 5,8% sur une tablette, encore loin derrière celles réalisées sur ordinateur (88,2%).

Au Royaume-Uni et en Allemagne, ce sont 18,7% des achats en ligne qui ont été effectuées sur mobiles l'an dernier, et cette proportion devrait atteindre respectivement les 29% et les 28% d'ici fin 2015.

Néanmoins, la France apparait tout de même en troisième position des pays européens pour ce marché, et a enregistré la deuxième plus forte croissance sur ce segment des ventes sur mobiles l'an dernier, avec +129%, juste derrière l'Allemagne (+131%).

Les Britanniques devraient eux dépenser 17,7 milliards d'euros sur mobile en 2015, dans un marché global européen qui atteindra les 44,9 milliards d'euros, contre 23,8 milliards en 2014 (+89%).

Un des principaux facteurs de croissance résulte de la hausse du taux d'équipement, où les Français, dont 55% possède un appareil mobile, restent toutefois encore en retard de 5 points sur la moyenne européenne, et de près de 20 points par rapport aux Anglais (74%).

L'ordinateur reste néanmoins le support d'achat favori des Européens, les smartphones étant encore majoritairement utilisées pour se renseigner sur les produits, comparer les prix ou chercher des offres promotionnelles, indique RetailMenot.

"Pour l'instant, les smartphones sont encore plutôt utilisés pour l'achat de produits qui ne nécessitent pas une observation minutieuse des détails, comme les produits culturels ou billets de train" indique Anne-Marie Schwab, directrice générale de RetailMeNot France.

Mais avec l'arrivée de nouvelles générations de smartphones, avec de meilleures connexions et des écrans plus larges, et les investissements des commerçants améliorer leurs sites et applications pour "améliorer l'expérience d'achat", l'achat sur mobile devrait encore se démocratiser, estime Mme Schwab.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant