Commerce extérieur : le flou persiste entre Bercy et le quai d'Orsay

le
2
Commerce extérieur : le flou persiste entre Bercy et le quai d'Orsay
Commerce extérieur : le flou persiste entre Bercy et le quai d'Orsay

Le premier couac du gouvernement Valls autour du portefeuille du Commerce extérieur n'est pas encore désamorcé. Prévue ce jeudi matin à 10 heures, la passation des pouvoirs entre l'ancienne titulaire du poste, Nicole Bricq, et le nouveau ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg, a été reportée. En fin d'après-midi toutefois, RTL annonçait un arbitrage de Matignon favorable...au Quai d'Orsay.

Bercy et le Quai d'Orsay se livrent, depuis hier, une lutte d'influence pour élargir leur périmètre d'action. Mercredi, peu après l'annonce du remaniement, une source du ministère des Affaires étrangères avait affirmé que le commerce extérieur serait placé sous l'autorité de Laurent Fabius, friand de «diplomatie économique» et dont le portefeuille s'est enrichi du Développement international.

Fleur Pellerin pressentie

«Ces questions seront réglées par les deux ministres concernés», a affirmé Michel Sapin, nouveau ministre des Finances, sur France Inter. «Les deux seront à l'offensive» pour lutter contre le déficit du commerce extérieur, a-t-il assuré.  

Alors que Fleur Pellerin, ex-secrétaire d'état à l'économie numérique, est pressentie pour occuper le poste, l'ancien ministre du Travail a botté en touche : «Je n'en sais strictement rien. J'ai entendu la liste des 16 ministres, je n'ai pas entendu le nom des secrétaires d'Etat». Etrangement absente jeudi de la passation de pouvoir avec Arnaud Montebourg, qui récupère son portefeuille, Fleur Pellerin a été «retardée», a-t-on expliqué.

Un rattachement au Quai d'Orsay serait une première

De son côté, le porte-parole du gouvernement et ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a «refusé de commenter tout cela», précisant sur Europe 1 que «pour ce qui (le) concerne, dans l'agroalimentaire, c'est du domaine de l'international».

Jusqu'à présent, le Commerce extérieur était de la compétence de Bercy et ce rattachement au Quai d'Orsay ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le jeudi 3 avr 2014 à 17:48

    Le commerce extérieur, quelle importance, vu ce que l'on exporte !!!!!

  • M940878 le jeudi 3 avr 2014 à 17:37

    le principal est d'inventer de nouvelles taxes après les européennes , le reste ils s'en foutent