Comment vouloir gagner des millions... et perdre des milliards !

le
6
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Histoire anglaise : en 2009, Gordon Brown, qui a succédé à Tony Blair au 10, Downing Street, décide de surtaxer les plus riches en faisant passer la tranche supérieure des impôts sur le revenu de 40 % à 50 %. Sont touchées toutes les sommes qui dépassent 150 000 livres sterling, soit 186 000 euros. Le produit supplémentaire de rentrées fiscales espéré est de 7,2 milliards de livres. Deux ans plus tard, le Trésor britannique constate que les impôts encaissés non seulement n'ont pas augmenté, mais ont largement baissé, passant de 116 milliards de livres à 87, soit une perte de près de 30 milliards ! Tony Blair, qui était un réaliste - "l'économie n'est ni de gauche ni de droite, elle est bonne ou mauvaise", répétait-il souvent -, n'aurait jamais commis une telle erreur. Gordon Brown, qui était plutôt de la famille des idéologues de la gauche rétro, est tombé dedans à pieds joints, avec pour conséquence l'expatriation de plusieurs milliers de ses concitoyens. Cette histoire racontée par Élodie Rubini et Nicolas Lecaussin dans une étude publiée le 20 septembre par l'Iref, Institut de recherches économiques et fiscales, éclaire d'une lumière crue l'un des problèmes majeurs de la France en 2014 : si l'on veut créer des emplois, et que seuls des entrepreneurs sont en mesure de le faire, il vaudrait mieux éviter qu'ils s'en aillent les créer ailleurs, et donc éviter de les faire fuir par une fiscalité punitive, particulièrement sur le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jep02 le mardi 30 sept 2014 à 07:43

    on parle de l'Angleterre et on montre des euros. Le Français est toujours aussi bon en économie.

  • M9141747 le mardi 30 sept 2014 à 06:51

    Il n'y a pas eu une sorte de crise également entre 2009 et 2011...?

  • villanti le mardi 30 sept 2014 à 06:49

    "Gordon Brown, qui était plutôt de la famille des idéologues de la gauche rétro" ça c'est exactement valable aussi pour nos trou du q incompétents et hors du siècle

  • M2286010 le mardi 30 sept 2014 à 06:39

    S'il faut une étude fouillée et des statistiques à nos "élites" pour prendre conscience de ce que tous les citoyens savent depuis longtemps, il est évident qu'au contraire de J.F. Kennedy, Hollande ne s'est pas entouré des meilleurs, mais des plus dogmatiques qui suivent aveuglément la ligne socialo-communiste, malgré les désaveux de l'économie réelle qui ne les touchent guère, bien au chaud derrière leur cohorte de conseillers et leurs innombrables avantages

  • Le_chino le mardi 30 sept 2014 à 06:37

    la france peut aussi confisquer tous les avoir des riches et les envoyer dans les goulags, en theorie, ca peut marcher!!!

  • idem12 le mardi 30 sept 2014 à 06:32

    En France on ajouterai une loi interdisant l’expatriation...