Comment vont se décider les interdictions de spectacles de Dieudonné

le
0
Entre le ministre de l'Intérieur, les préfets, les maires et les patrons de salles, plusieurs acteurs ont le pouvoir d'agir. Mais les critères qui justifient le fait d'interdire demeurent particulièrement stricts.

La circulaire de Manuel Valls vise à inciter maires et préfets à interdire les spectacles de l'humoriste Dieudonné pour des motifs «d'ordre public». Voici les marges de man½uvre des autorités. Et elles sont étroites.

o Le ministre de l'Intérieur

Sauf à encourir un désaveu cinglant, le ministre de toutes les polices ne peut décréter, à lui seul, au niveau national, une interdiction générale du spectacle. Le respect de la liberté d'expression a valeur constitutionnelle et ne saurait souffrir une telle atteinte. L'hôte de Beauvau se cantonnera à un rôle de chef d'orchestre des interdictions qui seront prononcées au fil de l'eau, en fournissant un appui technique et juridique aux autorités locales qui le souhait...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant