Comment venir (enfin) à bout des poux

le
0
Des traitements efficaces existent contre ces parasites qui peuvent entraîner des surinfections.

Avec la rentrée scolaire, les vitrines des pharmacies sont envahies de publicités pour les produits antipoux. Difficile pour les parents de savoir lesquels sont réellement efficaces, ces insectes étant devenus résistants. Contrairement aux idées reçues, leur présence n'est pas imputable à une mauvaise hygiène. On peut se laver les cheveux trois fois par semaine et avoir des poux!

En France, on estime, selon les études, qu'entre entre 2 et 20% des enfants du primaire seraient, à un moment donné, infestés par ces parasites. Leur découverte ne doit pas être prise à la légère car leur présence a un impact psychosocial important. Des publications scientifiques ont montré que les enfants porteurs de poux faisaient plus de cauchemars que les autres. «C'est une maladie parasitaire, résume le professeur Olivier Chosidow, chef du service de dermatologie de l'hôpital Henri-Mondor, à Créteil (Val-de-Marne). Si les enfants se grattent trop, on peut voir apparaître des su

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant