Comment venir à bout des cicatrices disgracieuses

le
0
Lasers, dermabrasion? et demain des thérapies ciblées. L'arsenal se diversifie.

Dès qu'une plaie - blessure, bouton gratté, brûlure, incision chirurgicale, etc. - dépasse la couche superficielle de la peau, ce processus de réparation qu'est la cicatrisation se déclenche pour limiter les pertes et protéger l'organisme des infections.

Comme il y a urgence, il fait appel au plus banal des constituants, le collagène, sécrété en abondance par des cellules omniprésentes, les fibroblastes. Les fibres de collagène constituent l'essentiel de la cicatrice, dont l'aspect final est conditionné par la qualité du processus. Mais toutes les peaux ne réagissent pas de la même façon. Les peaux noires ou hispaniques sont ainsi beaucoup plus sujettes aux cicatrices chéloïdes bourgeonnantes, exubérantes, notamment sur des zones comme le décolleté, l'oreille ou la mâchoire.

Le tabac nuit à la cicatrisation

La nature de la plaie, sa localisation, son étendue, l'équilibre hormonal et l'âge, influencent la cicatrisation, tout comme l'état de santé. «Une in

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant