Comment travaillez-vous avec la chaleur ?

le
0
Comment travaillez-vous avec la chaleur ?
Comment travaillez-vous avec la chaleur ?

A. Rakotoarisoa

42 ans, voiturier

Cachan (94)

« Je le vis mal. Je travaille durant les heures les plus chaudes de la journée, entre midi et 16 heures. Je passe beaucoup de temps à attendre la sortie des clients du restaurant, alors je cherche des moyens pour me rafraîchir. Je bois beaucoup d'eau et repère les zones d'ombre. Je travaille en chemise. Mon patron m'autorise à ne pas porter ma veste d'uniforme. Les clients, eux, ne sont pas plus généreux. »

 

Aurélie Dupont

52 ans , pâtissière Juvisy-sur-Orge (91)

« Ça ne change rien. Nous avons une climatisation. On est obligés : nous travaillons avec des produits frais. En fait, cette

chaleur, c'est embêtant parce que nous avons moins de clients. Leur premier réflexe, c'est de rester chez eux, pas d'aller s'acheter un gâteau chez le pâtissier ! Mais il faut bien travailler. Moi, je suis au frais malgré les fours qui tournent derrière pour ne pas prendre de retard. »

 

F. Brozneowski

52 ans, déménageur

Charenton-le-Pont (94)

« Physiquement, c'est plus difficile. Mais je fais comme si de rien n'était. Il n'y a rien d'autre à faire. Je ne bois pas plus d'eau. Quand tu portes des cartons à la chaîne, se désaltérer sans arrêt, ça te coupe ta force. C'est plus dur de reprendre après. La seule chose à faire, c'est de redoubler de vigilance avec les machines qu'on manipule et se mettre à l'ombre quand on a la tête qui tourne. »

 

Amel Nait-Makhlouf

22 ans, restauratrice

Antony (92)

« Je n'en peux plus. J'en arrive à souhaiter qu'il pleuve ou qu'il neige ! J'ai l'habitude des pays chauds mais là, ça me fatigue un peu. Je travaille avec de la viande qui rôtit dans le dos et le four à pain sur le côté. Ça crée de la chaleur supplémentaire. Pour tenir le coup, on rigole, on se taquine entre collègues. On essaye de garder la bonne humeur même si on est tous mous. »

 

Stéphane Houdeye

34 ans, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant