Comment sont remboursés les soins dermatologiques

le
0
Les dermatologues sont les médecins spécialistes de la peau, mais pas seulement. Depuis quelques années, ils prodiguent aussi des soins esthétiques. Quelles sont les prises en charge des assurances complémentaires santé en la matière ?
Le champ d'intervention du dermatologue

Les attributions officielles du dermatologue sont de diagnostiquer, prescrire des traitements mais aussi prévenir les maladies:

- de la peau et du tissu cellulaire sous-cutané,

- des muqueuses et des annexes de la peau (poils, ongles,...),

- des manifestations cutanées des maladies systémiques.

Dans ce strict cadre médical, si le patient suit le parcours de soins coordonnés (une première consultation chez le médecin traitant suivie d'une visite chez le dermatologue), les soins sont pris en charge à hauteur de 70% par la Sécurité sociale.

Le reste est ensuite remboursé par l'assurance complémentaire santé, au même titre que tous les autres «soins courants» (chaque contrat précise le taux de remboursement).

Exemple: vous consultez votre médecin traitant pour une maladie bénigne, et au cours de son examen, il constate que vous avez un petit grain de beauté inquiétant. Il vous envoie chez le dermatologue. Celui-ci conseille l'ablation du grain de beauté, qu'il peut effectuer dans son cabinet. Coût 90¤.

- la prise en charge de la Sécurité sociale se fait sur une base de 68,80¤: 68,80¤ X 70% = 48,16¤,

- la prise en charge de la complémentaire santé (si le contrat prévoit une prise en charge des dépassements d'honoraires) est de 41,84¤.

La question des soins esthétiques

Au fil des années, des innovations technologiques sont apparues: laser, produits de lissage et de ponçage, photothérapie. Et avec elles, de nouveaux soins ont été rendus possibles dans le cabinet même du dermatologue.

C'est ainsi que la dermatologie a élargie son offre à des soins plus esthétiques et cosmétiques: épilation laser, traitement du vieillissement ou de la couperose, dermabrasion, détatouage.

Pour les soins esthétiques, les assurances santé suivent à peu près toutes les mêmes principes: elles ne couvrent en général que ce que l'Assurance maladie accepte elle-même de prendre en charge.

Esthétique ou réparation?

Pour la dermatologie comme pour la chirurgie esthétique, la Sécurité sociale différencie les soins purement esthétiques des actes thérapeutiques destinés à réparer un préjudice physique important.

Ainsi, un soin esthétique sera pris en charge si:

- il intervient après une grave maladie (cancer) ou un accident (brûlure, morsure),

- la santé du patient est mise en cause (grains de beauté, naevi de la peau),

- le patient subit un grave préjudice psychologique ou social (tâche de naissance, angiomes, acné, psoriasis).

Lorsque l'acte est considéré comme thérapeutique, après une demande d'accord préalable, il est pris en charge par l'Assurance maladie puis par la complémentaire santé.

Si au contraire il est considéré comme esthétique, tous les frais restent à la charge complète du patient.

Dans tous les cas, votre courtier peut vous renseigner sur les prises en charge prévues par votre propre contrat d'assurance complémentaire santé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant