Comment serait le foot sans téléphone portable ?

le
0
Comment serait le foot sans téléphone portable ?
Comment serait le foot sans téléphone portable ?

Ce lundi, le monde célèbre la journée mondiale sans téléphones portables dans l'indifférence générale, tant l'optique de passer 24 heures sans son objet vibrant paraît impensable. Surtout si l'on est footballeur. Alors, on aurait fait comment sans son mobile ?

  • Comment les joueurs esquiveraient les journalistes en zones mixtes ?


    Par flemme, ou manque de courage, les footballeurs ont pris l'habitude de presser le pas, l'oreille collée à leur portable, lorsqu'il s'agit de passer devant les journalistes. Cette feinte, tout le monde la connait, et l'a déjà pratiquée pour se sortir d'une discussion embarrassante. Sans GSM les joueurs se verraient obligés de trouver autre chose. L'occasion pour eux de ressortir leur vieille Game Boy. "Je ne peux pas vous répondre, je suis en plein Tétris !" Ou encore, de déambuler avec le dernier Goncourt. "Le dernier Mathias Enard, c'est quand même autre chose que votre torchon !"

  • Que deviendraient les followers de Neymar ?


    42,1 millions. Ce n'est pas la somme que Neymar Junior doit au fisc, mais bien le nombre de personnes qui suivent le Brésilien sur Instagram. Une activité qui serait impossible sans téléphone portable. Sans GSM, cette communauté, qui représente l'équivalent de la population argentine, ne serait pas au fait des dernières folies capillaires de @neymarjr, et seraient empêchée de poser des cœurs sur ses selfies de vestiaires. A la place, ces millions de personnes ne passeraient pas leurs trajets dans les transports en commun les yeux rivés sur leurs écrans. On peut même imaginer -folie- qu'ils se parleraient. De son côté, l'attaquant du Barça serait moins populaire. Donc moins riche. Donc moins emmerdé avec ses impôts.

  • Comment communiquerait Samuel Eto'o ?


    Samuel Eto'o n'est pas un homme qui jette son ancien téléphone, lorsqu'il en change. Si bien qu'en 2013, il en possédait déjà 400. Dont 14 avec des numéros actifs. Faute de mobiles, Fils aurait été contraint de se faire construire un véritable standard téléphonique, pour gérer autant de lignes. Et d'embaucher la standardiste qui va avec, évidemment. De quoi compliquer sa relation avec…







  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant