Comment savoir si votre Volkswagen est concernée par la fraude?

le
1

CONSO PRATIQUE - Le géant automobile allemand a annoncé ce jeudi qu'il allait rappeler 8,5 millions de véhicules dans l'Union européenne à partir de janvier 2016. La marque a lancé un site web et un numéro vert en France pour informer ses clients.

L'affaire Volkswagen prend de l'ampleur en Europe. Le géant automobile allemand a indiqué ce jeudi qu'il allait rappeler 8,5 millions de véhicules dans l'Union européenne à partir de janvier 2016. Pour rappel, près d'un million de véhicules équipés du logiciel incriminé (948.064 véhicules précisément) circulent actuellement en France, soit plus de la moitié des voitures du groupe Volkswagen, hors utilitaires, vendues depuis 2009. Dans le détail, il s'agit de 574.259 Volkswagen, 189.322 Audi, 66.572 Skoda, 93.388 Seat et 24.523 véhicules utilitaires Volkswagen. Au total, 11 millions de voitures sont concernées dans le monde.

Comment savoir si votre voiture est équipée d'un moteur diesel truqué? Le constructeur a mis en place un site Internet - accessible à l'adresse suivante: https://informations.volkswagengroup.fr - pour informer les consommateurs. Il précise toutefois d'emblée que «les véhicules équipés de moteurs Euro 6 (norme européenne sur les émissions d'oxydes d'azote, ndlr) ne sont pas concernés». Pour identifier si votre véhicule est concerné, vous devez remplir un formulaire sur ce site. Les renseignements à fournir sont simples, puisqu'il suffit de renseigner le numéro de châssis - qui se trouve sur votre carte grise (champ «E») ou directement sur le pare-brise de votre véhicule - et la date de dernière immatriculation. «Attention à ne pas confondre avec la date de première immatriculation dans le cas d'un véhicule d'occasion», précise le formulaire. La date de dernière immatriculation est indiquée sur votre carte grise, elle correspond au champ «I».

Si votre voiture est concernée par le moteur truqué, le message suivant s'affichera sur votre écran: «Votre véhicule est équipé d'un moteur de type EA189. Nous vous informons qu'il devra faire l'objet d'une mesure de correction des écarts d'émissions d'oxydes d'azote.»

Numéro vert

Un numéro vert a par ailleurs été mis en service depuis le lundi 5 octobre, accessible de 7h à 22h, indique Volkswagen. Il s'agit du 0805.805.200. Les sites des marques du groupe (Audi, Volkswagen, Skoda et Seat) fournissent également individuellement des informations. Les garages et concessionnaires du groupe Volkswagen peuvent également vous renseigner.

Que devez-vous faire si votre véhicule est effectivement concerné? Rien, selon le constructeur. «Volkswagen Group vous contactera dès que possible pour vous informer des mesures nécessaires», écrit-il sur son site dédié. C'est-à-dire «dès que les solutions techniques seront disponibles dans nos réseaux.» Inutile donc, selon le groupe, de vous rendre immédiatement chez un garagiste: «Tous les véhicules concernés sont techniquement fiables et sûrs.»

Le groupe se veut par ailleurs rassurant sur les conséquences d'un rappel de votre voiture sur votre porte-monnaie. «Volkswagen Group prend toute la responsabilité et couvrira les coûts liés à ces mesures.» Des coûts qui pourraient pourtant vite gonfler pour les automobilistes si leur voiture doit par exemple être immobilisée pendant longtemps pour effectuer des modifications, ou si leur voiture perd de la valeur à la revente à cause de ce scandale.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • grandmar le vendredi 16 oct 2015 à 09:39

    C'est simple: en regardant la fumée noire qui sort du pot!