Comment remettre sur pied la Tunisie

le
0
Des milliers de jeunes diplômés sans travail, une industrie textile à bout de souffle, des systèmes mafieux? La Tunisie doit sortir de ce cercle vicieux, recommandent les observateurs.

Une masse de chômeurs diplômés (20% des sans emplois). Un client principal, l'Europe (77% des exportations), qui va mal. De nouveaux concurrents asiatiques qui cassent les prix. Voilà dans quel état se trouve la Tunisie après 24 ans de règne de Ben Ali. Quel programme économique les futurs dirigeants du pays devraient-ils mettre en place pour relever le pays et lutter contre le chômage? Quelques pistes ont été tracées par les institutions internationales et les économistes.

o Aider les plus pauvres. «Étant donné les maigres résultats des politiques de l'emploi, il est temps pour la Tunisie de tous les revoir», critiquait en 2010 la Commission économique pour l'Afrique des Nations unies. Le taux de chômage atteint, selon des chiffres non officiels, plus de 20%. Il est particulièrement élevé parmi les jeunes diplômés. «Les ressources de l'État étant limitées, il faut mettre en place des mesures spécifiques destinées aux plus défavorisés», recomman

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant