Comment réagir en cas d'attaque terroriste ? Les conseils du gouvernement

le
0
L?affiche réagir en cas d?attaque terroriste donne des instructions pratiques qui s'articulent autour du triptyque : s?échapper, se cacher, alerter.
L?affiche réagir en cas d?attaque terroriste donne des instructions pratiques qui s'articulent autour du triptyque : s?échapper, se cacher, alerter.

Trois semaines après les attentats du 13 novembre, le gouvernement publie sur son compte Twitter un vade-mecum de la réaction à adopter en cas d'attaque terroriste. Cette affiche, destinée à être placardée dans les lieux publics (mairies, préfectures, grands magasins, stades, musées?), et qui est également diffusée sur Internet, s'inspire de la signalétique des consignes de sécurité pour les passagers des avions.

Les recommandations s'articulent en trois règles : « s'échapper, se cacher, alerter ». À première vue, ces conseils semblent plutôt intuitifs, et la scénographie des images peut prêter à sourire. Comme pour le petit lapin qui recommande de « ne pas mettre ses mains sur la porte » dans le métro parisien, sous peine de « risquer de se faire pincer très fort », c'est évident, mais cela va mieux en le disant. D'autant que, sur le moment, la panique prend sans doute le pas sur la raison.

Ne pas diffuser des informations non vérifiées

Ainsi, le premier conseil est donc de s'échapper sans s'exposer, et d'aider si possible les autres à en faire de même. S'il est impossible de fuir, il faut se cacher, se barricader, éteindre la lumière, couper le son des appareils électroniques, et s'abriter derrière un obstacle solide. Enfin, penser à alerter et obéir aux forces de l'ordre.

Sont également donnés d'autres conseils loin d'être...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant