Comment Poutine a annoncé son divorce à la télévision

le
0
Comment Poutine a annoncé son divorce à la télévision
Comment Poutine a annoncé son divorce à la télévision

Prenant de court les Russes habitués à ce que le secret le plus total entoure la vie privée du chef de l'Etat, le président Vladimir Poutine et son épouse Lioudmila ont annoncé jeudi leur divorce dans une interview commune. «Au cours des deux derniers siècles, aucun dirigeant russe n'avait levé le voile sur sa vie privée. Pour la Russie, c'est un choc», a commenté Olga Krychtanovskaïa, experte des élites et ancien membre du parti au pouvoir Russie unie.

L'entretien, réalisé par la télévision gouvernementale Rossia 24, commence tranquillement à la sortie d'un spectacle donné au Palais des congrès du Kremlin. «Le ballet Esmeralda ?» interroge une journaliste. «Remarquable», répond Poutine. «Une musique très jolie», renchérit Lioudmila à ses côtés. Tous les deux se regardent en souriant. Le couple n'apparaissait pratiquement plus en public depuis que son mari avait quitté le Kremlin en 2008 à l'issue de son deuxième mandat présidentiel. Elle avait toutefois assisté à sa cérémonie d'investiture en mai 2012.

Vladimir Poutine : «Une vie publique totale»

Après quelques commentaires sur l'excellence du ballet russe, la journaliste ose une question saugrenue (ou, plus vraisemblablement, agit selon un scénario préparé en haut lieu) : «Si vous permettez encore une question, c'est rare que vous apparaissiez ensemble et il y a des rumeurs selon lesquelles vous ne vivez pas ensemble. C'est vrai ?» Poutine se retourne vers Lioudmila en souriant et répond calmement : «Oui, c'est comme ça.»

«Toute mon activité, tout mon travail est lié à la vie publique, à une vie publique totale. Cela plaît à certains, à d'autres pas. Mais il y a des gens qui ne sont absolument pas compatibles avec ce genre de vie... C'est une décision commune», ajoute le président russe.

VIDEO. Le couple Poutine annonce sa séparation (en russe)

«Un divorce civilisé», précise Lioudmila

«Cela a en effet été une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant