Comment notre environnement favorise l'obésité

le
0
L'objectif est de démêler la part des gènes, des comportements et du milieu dans la genèse de l'obésité.L'objectif est de démêler la part des gènes, des comportements et du milieu dans la genèse de l'obésité.

Si l'on ne devient pas obèse par hasard, le comportement n'est pas, loin de là, la seule explication. Pour le Pr Jean-Michel Oppert, médecin nutritionniste à la Pitié-Salpêtrière, «il faut faire la part entre ce qui relève de la physiologie, du comportement et de l'environnement, c'est-à-dire de facteurs en grande partie socio-économiques». Le chercheur estime qu'il faudrait même considérer l'obésité comme «une réponse normale dans un environnement anormal, moyennant des susceptibilités individuelles».

Faut-il accuser l'abondance de fast-foods et autres distributeurs de junk food, aliment sans intérêt nutritionnel bourré de graisse ou de sucre, d'être la source de l'épidémie d'obésité qui sévit aujourd'hui? C'est vrai en partie, mais un peu court. ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant