Comment monter un crédit relais ?

le , mis à jour le
0

Dans le secteur de l'immobilier, il arrive bien souvent que les transactions puissent être urgentes. C'est le cas, par exemple, si l'on souhaite emménager dans un nouveau logement alors que l'ancien n'a pas encore été vendu. C'est là qu'intervient le crédit-relais. Voici comment monter le vôtre.

Monter un crédit relais
Monter un crédit relais

Votre nouveau logement, tout de suite

Rappelons le principe du crédit-relais : un acheteur dispose de son logement, pour lequel il a contracté un prêt. Toutefois, il compte déménager, et de préférence rapidement (pour des raisons familiales, professionnelles… Ce type de cas est très fréquent). Mais comme son ancienne maison n'est pas vendue, il doit faire face à deux prêts simultanément. En fait, en fonction des dates d'achat et de vente des deux logements, l'occupant peut se retrouver temporairement à la rue, ou bien se retrouver avec des charges trop importantes pour lui.
Un prêt-relais correspond alors à une partie de la vente de l'ancienne maison, qui reste à venir. De cette façon, il est possible de financer partiellement le nouvel achat, le temps que la transaction de l'ancien logement soit signée.

Monter son dossier : les pièces à réunir

Pour monter un dossier de crédit-relais, vous pourriez avoir à présenter des pièces justificatives, qui sont récurrentes dans la signature d'un prêt :

  • - justificatif d'identité ;
  • - justificatif de domicile ;
  • - un justificatif de situation familiale. Un livret de famille ou de mariage, par exemple ;
  • - vos trois derniers bulletins de salaire. Ajoutez à ceux-ci les justificatifs de votre apport personnel (donations, prêts familiaux…).

Vous ajouterez également deux éléments à ce dossier « incontournable » :
  • - les justificatifs de tous vos crédits en cours ;
  • - enfin, un document spécifique dans le cas du crédit-relais : la banque pourrait réclamer le titre de propriété du logement que vous comptez vendre.

Quid du remboursement ?

En règle générale, la banque prêtera à l'habitant de 60 à 70% de la valeur nette de son bien. Pour rembourser cette somme, vous avez deux possibilités :

  • - soit vous choisissez de ne payer, chaque mois, que la prime d'assurance. Dans ce cas, vous devrez rembourser le reste (à savoir la somme du prêt accompagné de ses intérêts) au moment de la vente de votre bien ;
  • - ou bien, vous pouvez régler mensuellement les intérêts du prêt. Dans ce cas, vous n'aurez plus que la somme à rembourser au moment de la vente.

Trucs et astuces

Surtout en période de crise, les experts recommandent d'éviter le crédit-relais, qui peut-être un piège financier (imaginez les charges dans le cas où vous n'arriveriez pas à vendre votre bien). En vous rendant chez votre notaire, vous pouvez délayer la signature de l'acte, ce qui pourrait vous éviter un crédit inutile.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant