Comment Montebourg rate la fin de son "CDD"

le
2
Il est impossible d'arriver à Bruxelles avec Arnaud Montebourg comme ministre de l'Économie, confie un membre du gouvernement.
Il est impossible d'arriver à Bruxelles avec Arnaud Montebourg comme ministre de l'Économie, confie un membre du gouvernement.

Manuel Valls l'avait prédit : la rentrée serait "difficile". Le Premier ministre faisait référence à la situation économique, croissance en berne et chômage en hausse. Il ne s'attendait sans doute pas à devoir affronter une telle crise politique, déclenchée dimanche au coeur de la Bourgogne, à Frangy-en-Bresse, par les critiques d'Arnaud Montebourg, ministre de l'Économie, contre... la politique économique de la France. Dès dimanche soir, Manuel Valls confiait à un ministre : "Je veux prendre des mesures, mais il faut être deux", référence à François Hollande, qui n'a pas tardé à lui donner son aval pour frapper, et fort. Lundi matin, le Premier ministre a, selon le protocole, proposé au président la démission de son gouvernement, et le président l'a chargé d'en composer un nouveau. Il fallait poser un acte d'autorité, certes. Mais pas uniquement. Le 30 août, François Hollande, qui a répété tout l'été qu'il craignait "un risque déflationniste en Europe", participera à un conseil européen. "Il est impossible d'arriver à Bruxelles avec Arnaud comme ministre de l'Économie", confie un membre du gouvernement.

"Deux ministres en goguette qui se tirent la bourre"

Certes, Arnaud Montebourg a tiré sur la corde d'abord dans Le Monde samedi, puis à Frangy dimanche, bien plus que d'habitude, élargissant sa critique contre les "erreurs" de Bruxelles aux... "erreurs" de la France. Mais il n'avait pas du tout prévu de se...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le mardi 26 aout 2014 à 13:58

    Y a-t-il des élus socialistes réellement capables de prendre la responsabilité de gouverner la France??? RÉDUIRE de moitié le nombre des députés,Plafonner tous leurs revenus ,indemnités, avantages et retraite à 5 fois le SMIG. SUPPRIMER le sénat.SUPPRIMER tous les régimes spéciaux.retour aux 40h hebdomadaires,retraite à 65 ans,3 jours de carence en arrêt maladie,POUR TOUS LES SALARIÉS.TERMINER les promotions automatiques à l'ancienneté dans le secteur publique

  • M8252219 le lundi 25 aout 2014 à 14:44

    Selon la constitution tous les français sont égaux et c'est à l'état de garantir cette égalité.IL À BIEN DU TRAVAIL.SUPPRESSION DES RÉGIMES SPÉCIAUX.RETRAITE AU MÊME AGE POUR TOUS .3 JOURS DE DÉLAI DE CARENCE EN ARRÊT MALADIE POUR TOUS.SUPPRESSION DES PROMOTIONS DE FIN DE CARRIÈRE DANS LA FONCTION PUBLIQUE; que d'économies avec la simple égalité entre les citoyens