Comment Martine Aubry sabote la politique économique de Hollande

le
9
Martine Aubry dit enfin tout ce qu'elle pense de la stratégie économique de François Hollande et Manuel Valls.
Martine Aubry dit enfin tout ce qu'elle pense de la stratégie économique de François Hollande et Manuel Valls.

Étrange timing que celui de Martine Aubry. Retranchée dans son fief lillois depuis l'élection de François Hollande, la candidate aux primaires socialistes de 2011 sort de son mutisme pour réclamer haut et fort, dans une interview au JDD, une "inflexion de la politique économique" du gouvernement. Que ne l'a-t-elle fait il y a trois mois lors de la validation du pacte de responsabilité par le Parlement ? En plein débat sur l'adoption du premier train de baisses de prélèvements en faveur des entreprises, la maire de Lille s'était contentée de critiquer la fusion du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie dans le cadre de la réforme territoriale. Tout juste avait-elle ensuite ressorti ses griffes pour réclamer l'expérimentation de la loi Duflot sur l'encadrement des loyers à Lille après le renoncement de Manuel Valls. Pas plus. "Je veux absolument que François Hollande réussisse" Au moment où le Premier ministre faisait valider la clarification de sa ligne politique par l'Assemblée nationale, mi-septembre, elle n'avait pas jugé utile de sortir du bois. Le départ d'Arnaud Montebourg, qui plaidait comme elle pour utiliser une partie des baisses de charges et d'impôt promises aux entreprises, ne l'a visiblement pas émue plus que cela. Pas plus que son remplacement par le social-libéral Emmanuel Macron, qui s'était fendu d'une critique des 35 heures la veille de son entrée au gouvernement, dans une interview au Point....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9244933 le mardi 21 oct 2014 à 15:03

    Le président réussit tout seul à saboter sa soi-disant politique économique. Par contre, avec un président qui mériterait ce nom, on n'entendrait même pas les inepties de tous les seconds et troisièmes couteaux que nous rabâchent les médias, comme ici.

  • Gary.83 le mardi 21 oct 2014 à 14:22

    il suffit d'etre sorti de l'Ena pour être un mauvais politicien ! donc faites le bon choix !

  • frk987 le mardi 21 oct 2014 à 13:34

    Qui ne déteste pas Hollande....à part Julie.. et encore, elle c'est pour combler son manque de carrière !!

  • Gary.83 le mardi 21 oct 2014 à 13:07

    aubry déteste hollande ! comme moi ! elle en a marre d'avaler les couleuvres du PS ...

  • bistou le mardi 21 oct 2014 à 12:51

    Tout à fait exacte frk987,.....................................................................Personne ne connait la politique de HOLLANDE, mis à part les mesurettes qu'il a mis en place il y a déjà 2 ans 1/2 ..................Monsieur HOLLANDE réveillez vous, la France sombre !,....... Nous n'avons pas besoin d'un Président de 3éme République, nous sommes au XXIéme Siècle !

  • d.e.s.t. le mardi 21 oct 2014 à 12:47

    Elle a déjà saboté l'économie française avec ses 35H stupides et criminelles , mais les électeurs français sont des "veaux"! Merci, C.de Gaulle pour ce jugement tranché!

  • ttini le mardi 21 oct 2014 à 12:34

    on est pas sorti de la me.de avec tous ces pantins sortis de la naphtaline

  • enoriane le lundi 20 oct 2014 à 21:38

    A l'heure où la france aurait besoin d'une grande coalition du redressement, Hasbeen Aubry est dans l'opposition à son propre parti. Ce n'est pas demain qu'une majorité forte se dessinera, ni à gauche ni à droit ni au centre (et surtout pas aux extrêmes bords). En politique, parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir (Pierre Dac, vous l'aurez reconnu).

  • frk987 le lundi 20 oct 2014 à 18:00

    Pour saboter une politique économique, il faudrait qu'il y en ait une. D'habitude ce genre de titres raccrocheurs et st..upides proviennent de l'AFP mais pas de LPO !!!!!