Comment Marine Le Pen a planté France 2

le , mis à jour le
0
La non-participation de Marine Le Pen à l'émission DPDA : une surprise et une déception, pour David Pujadas (photo). 
La non-participation de Marine Le Pen à l'émission DPDA : une surprise et une déception, pour David Pujadas (photo). 

Non, Marine Le Pen ne se rendra pas sur le plateau de l'émission Des paroles et des actes ce jeudi 22 octobre, diffusée sur France 2. Après maints rebondissements tout au long de la journée, la présidente du Front national a préféré décliner l'invitation, dénonçant une "mascarade". La chaîne a donc décidé d'annuler l'émission. David Pujadas, le présentateur, a réagi à cette décision soudaine. "C'est une surprise et une déception, car à la mi-journée Marine Le Pen avait confirmé qu'elle serait là, elle nous l'avait dit à nous, elle l'avait dit aussi sur une radio? Apparemment, elle a changé d'avis", a-t-il confié à nos confrères sur RTL. "Marine Le Pen laisse une chaise vide. (...) Nous le regrettons. Ce que nous déplorons par-dessus tout, c'est de ne pas pouvoir faire vivre le débat démocratique à la télévision", a-t-il ajouté en direct du 20 heures de France 2. 

"C'est sa responsabilité"

Plus tôt, dans un communiqué, Marine Le Pen s'en était violemment prise au présentateur du 20 heures de France 2 : "L'amateurisme et la servilité de David Pujadas ont transformé aujourd'hui l'organisation de cette émission en véritable pantalonnade", avait-elle écrit. La présidente frontiste a également laissé entendre que David Pujadas avait cédé à Jean-Christophe Cambadélis et Nicolas Sarkozy. Sur RTL, le principal intéressé lui a répondu : "C'est un refrain connu, je n'irai pas plus loin. Moi contre tout...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant