Comment Liverpool et le FC Séville sont devenus des capitales européennes ?

le
0
Comment Liverpool et le FC Séville sont devenus des capitales européennes ?
Comment Liverpool et le FC Séville sont devenus des capitales européennes ?

Liverpool et Séville vont se disputer l'honneur de soulever la Ligue Europa. Deux clubs a priori trop faibles pour convoiter la Ligue des champions mais qui n'ont aucun scrupule à se construire une légende européenne différemment. Car il n'y a pas de petites victoires à l'échelle européenne.

Ce mercredi, Liverpool et le FC Séville vont se disputer la Ligue Europa 2016. Pour un total de 13 trophées européens cumulés, sans compter les Supercoupe d'Europe glanées par les deux écuries. Autant dire que la petite soeur de la toute puissante Ligue des Champions oppose cette saison deux vraies places fortes du Vieux Continent. Ce qui est plutôt valorisant pour une compétition que les clubs français considèrent souvent plus comme un encombrement qu'une opportunité de se montrer. Dans le Nord de l'Angleterre comme dans le Sud de l'Espagne, au contraire, la C3 relève d'une importance majeure. Pour des raisons historiques chez les Reds, et une prise de conscience plus récente chez les Andalous.

Liverpool, l'héritage de Bill Shankly


" Comme pour une grande part de sa culture et de son identité, la recette du savoir-faire de Liverpool repose solidement aux pieds de Bill Shankly " explique Paul Manning. Président du club City of Liverpool FC, un club semi-pro qui fera ses débuts en août prochain, il est surtout supporter des Reds depuis quatre décennies. A ses yeux, l'entraîneur écossais est celui qui a " mené les premières épopées " du club du nord de l'Angleterre en compétition européenne. Une demi-finale de Ligue des champions 1965 contre l'Inter Milan, puis une finale de Coupe des Coupes perdues contre le Borussia Dortmund. " En l'espace de deux ans, Liverpool avait fait plus sur la scène continentale que beaucoup de clubs en 50 ans " explique fièrement Manning. Mais ce n'est pas tout, au-delà du pur résultat sportif, " il y avait des histoires, des controverses, de la passion, des victoires glorieuses et des défaites frustrantes ainsi qu'un feu brûlant chez Shankly, un désir de succès qui a contaminé le Kop scouse ". Dans la légende populaire liverpuldienne, il y a donc pêle mêle " la première fois où l'on a joué tout en rouge contre la redoutable Inter Milan, la folie des supporters du Celtic Glasgow ou encore -pour ceux qui y étaient- des suspicions de corruption lors de la première demi-finale à San Siro contre l'Inter ". C'est ainsi qu'ont été bâtie " les fondations pour les succès nationaux mais aussi européens qui allaient suivre dans la décennie suivante. " Depuis, Liverpool a connu quelques déconvenues, mais surtout tapé presque tous les grands noms du football…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant