Comment les talibans veulent compromettre le retrait

le
0
DÉCRYPTAGE - Les talibans cherchent de nouveaux moyens de pousser les forces internationales vers la sortie tout en préservant au maximum leur force de combat.

Il fut un temps où les soldats de la force internationale étaient les victimes régulières des talibans. Aujourd'hui, alors que l'ennemi se niche même parmi les alliés, ils craignent tout autant de tomber sous les balles des policiers et des soldats locaux qu'ils entraînent et conseillent patiemment depuis des années.

Le mois dernier, Leon Panetta, le secrétaire américain à la Défense, affirmait encore qu'il s'agissait d'attaques «sporadiques» qui traduisaient un signe de faiblesse de la part des talibans. Quant aux officiers de l'Otan, ils ont longtemps évoqué des «incidents isolés» perpétrés par des soldats afghans à bout de nerfs. Mais, face à l'augmentation spectaculaire de ce type d'attaques, même le président Barack Obama a dû faire publiquement part de son «inquiétude».

Tout se passe en effet comme si ce que l'on appelle désormais les «attaques internes» reflétait en fait une nouvelle stratégie des talibans. Leur chef religieux, le mollah Omar, s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant