Comment les start-up d'hier créent les métiers de demain

le
0
Les icônes des écrans digitaux ont donné naissance à un média spécialisé dans leurs actualités.

Le Web repose sur au moins deux mythes fondamentaux. Le premier est celui du jeune entrepreneur qui crée une start-up, rencontre un succès fulgurant, puis entre en Bourse ou se vend pour des millions de dollars. Le second est celui du jeune talent, musicien, comédien ou communicant, qui utilise la Toile pour diffuser son art, rencontre un succès fulgurant, puis est repéré par un producteur ou un éditeur qui en fera une superstar.

Le premier mythe pousse des milliers d'aspirants entrepreneurs à tenter leur chance chaque année dans la Silicon Valley. Le second nourrit les efforts de milliers d'artistes qui inondent YouTube, Facebook et consorts de sketchs, reprises musicales...

Chaque jour ou presque, la presse se fait l'écho d'un de ces contes de fées. C'est le cas de Wendy Nguyen et de son ami James, qui ont démarré une émission de mode pour YouTub...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant