Comment les religions investissent le Net 

le
0
Sur la planète «Dieu.com», on peut lire les textes, pratiquer la religion que l'on souhaite, faire un pèlerinage virtuel ou même se convertir? Internet est devenu une immense plate-forme de recrutement de fidèles.

Après les apôtres, voici les applications : pour rencontrer le divin, on peut désormais tenter la communication par téléphone portable. Des applications permettent d'envoyer un message au mur des Lamentations, à Jérusalem, de créer un autel bouddhiste, partout dans le monde, ou encore de localiser la mosquée la plus proche. La confession en ligne est également possible. Tout comme on peut prier dans un jeu vidéo où les temples ont fleuri pour accueillir les personnages en quête de spiritualité...

Désormais, la foi est connectée. La semaine dernière, le Vatican lui-même conviait 150 blogueurs catholiques à l'occasion de la canonisation de Jean-Paul II. Autant de messagers qui n'ont pas manqué d'essaimer leurs billets, leurs analyses de par la Toile. Les réticences du Saint-Siège devant un Internet débridé semblent évanouies. Le réseau est désormais un terrain de prêche crucial. Car il permet de pénétrer dans tous les foyers, directement. Après les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant