Comment les pilotes d'Air France tentent de se faire payer les jours de grève

le
17
Le Syndicat de pilotes d'Air France veut tenter d'amoindrir l'impact de la grève de septembre sur les fiches de paie des pilotes grévistes.
Le Syndicat de pilotes d'Air France veut tenter d'amoindrir l'impact de la grève de septembre sur les fiches de paie des pilotes grévistes.

Après l'échec de deux semaines de grève en septembre, le Syndicat national des pilotes de ligne Air France (SNPL) tente de limiter les pots cassés auprès de ses adhérents, d'autant plus que des élections internes au syndicat, puis d'autres au niveau de la compagnie, sont prévues dans les prochains mois. Pour un pilote qui a respecté le mot d'ordre, le montant sur sa feuille de salaire d'octobre, correspondant à l'activité de septembre, a été divisé par deux. Un tract du SNPL envoyé à tous les pilotes explique donc quels documents fournir au syndicat pour que ce dernier prenne en charge la procédure (quasi gratuite, hors frais d'avocat) permettant de se voir rembourser des "trentièmes indûment déduits". Le motif avancé concerne le respect de "l'accord de stabilité de planning". C'est un peu jouer sur les mots. Prenons l'exemple d'une rotation Paris-New York et retour qui dure trois jours. Le pilote, respectant la loi Diard, se déclare gréviste avec 48 heures de préavis pour le premier jour. Conséquence, la rotation est annulée. Il va alors réclamer aux Prud'hommes le paiement fictif des jours deux et trois, comme s'il avait travaillé. Toutefois, les dirigeants du SNPL, eux, ne sont pas concernés, ayant anticipé la grève en se déclarant en congés, repos, formations, etc., pour ne pas subir de perte de salaire. La base n'a pas apprécié. Cette procédure peut-elle aboutir ? À Paris, les délais de ce tribunal des conflits sociaux dépassent...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • DEXIA05 le lundi 10 nov 2014 à 16:17

    Le coût de la grève pour l'entreprise et pour l'Etat, les syndicats sont prêts à rembourser aussi ?

  • 445566ZM le jeudi 6 nov 2014 à 12:14

    La France est décidement la risée du monde. Les pilotes d'Air France attirent leur société dans les déficits, difficiles à rembourser. L'état ne peut plus aider cette entreprise, et les banquiers n'ont plus envie.

  • M4314275 le mercredi 5 nov 2014 à 14:25

    Qu'ils fassent la quête dans les halls d'aéroport, ils seront bien reçus.

  • titresyl le mercredi 5 nov 2014 à 14:07

    pas du tout ....! a voir la circulaire d'air france aux épouses de pilotes juste avant la fin de la grève ( exactement 48 h avant ....)

  • M5144843 le mercredi 5 nov 2014 à 13:59

    La grève des pilotes est mal vue!Ils ne sont pas mal payés!Ce qui est mal vu aussi,c'est le montant des retraites des hauts dirigeants placés souvent par les gouvernements successifs! Voilà pourquoi air france est et a été la plus chère des compagnies aériennes!

  • titresyl le mercredi 5 nov 2014 à 13:53

    les vacances avec leurs soit disant épouses ....... LA VERITE .....!!!

  • titresyl le mercredi 5 nov 2014 à 13:52

    la vérité sur la fin de la grève ...... les syndicats et les médiias le savent mais se taisent ......

  • M8252219 le mercredi 5 nov 2014 à 13:51

    Oui mais ils ont appris que leurs représentants syndicaux(décideurs de la grève) n'ont pas de retenue sur salaire car ils mettent leur temps de gréve en temps de délégation syndicale ( les co/cus comptez vous!!!

  • fquiroga le mercredi 5 nov 2014 à 13:48

    Ils ne manquent pas d'air.......

  • M1945416 le mercredi 5 nov 2014 à 13:36

    attendez , ils ont pas travaillés, donc ils peuvent pas demander a être payer non?