Comment les mobiles volés sont revendus

le
0
Les policiers ont découvert dans des magasins de téléphonie de l'Est parisien des logiciels permettant de réactiver les téléphones bloqués.

Scène de vie parisienne ordinaire, un samedi après-midi, à une terrasse du Quartier latin (Ve): une touriste vient de réaliser que son smartphone lui a été dérobé: «Je n'ai pas fait attention, une enfant m'a posé une pétition sur la table, dix secondes plus tard, mon téléphone, qui était en dessous, avait disparu!», s'emporte-t-elle. Des vols de ce type, la police parisienne en traite des dizaines tous les jours. Qui s'ajoutent aux vols à l'arraché où commis dans les transports en commun.

Pour autant, alors que les vols de téléphone sont plutôt en hausse sur le territoire français, la capitale, elle, affiche des résultats encourageants. En avril de cette année, la Direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP) recensait en effet 4653 vols de mobiles, contre 5411 en avril 2011. Soit une baisse de 14%. En tête des arrondissements affichant les plus forts reculs: le Ier (-57%), le Xe (-53%) et le XIIIe (-47%). Seule ombre au ta

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant