Comment les jeunes pro-Poutine payent pour envahir la Toile

le
0
Un groupe de pirates russes affirme avoir la preuve que les «jeunesses poutiniennes» payent cher pour diffuser leur propagande sur la Toile.

Avant l'élection présidentielle russe du 4 mars, pro et anti-Poutine se livrent à une guerre d'influence médiatique. La bataille se joue sur deux principaux fronts: la télévision et Internet. Si la première est encore largement contrôlée par le pouvoir, le web est le média privilégié par les contestataires. Afin de remettre la main sur la Toile, les Nachi, «jeunesses poutiniennes» créées en 2005, se sont fait une spécialité d'inonder les forums et blogs ennemis de commentaires favorables au pouvoir en place.

Et pour parvenir à leurs fins, ils n'hésitent pas à payer cher des internautes. C'est ce que révèlent, selon le Guardian, des centaines d'emails d'activistes que des hackers russes, se réclamant du mouvement Anonymous, affirment avoir piraté. Ces messages électroniques, échangés entre novembre 2010 et décembre 2011, détaillent la stratégie des Nachi.

Jusqu'à 15.000 euros pour des centaines de commentaires

Certains internautes auraient ainsi reçu jusq

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant