Comment les hypermarchés se taillent la part du lion dans la vente de smartphones

le
0
En moins de deux ans la distribution s'est emparée de la téléphonie mobile. Grande distribution et distribution spécialisée ont réalisé un tiers des ventes de mobiles en France.

Les Wiko, Archos, Alcatel One Touch et autres Acer s'imposent dans les rayons téléphonie mobile des hypermarchés. Et pour cause: la montée en puissance de ces marques moins réputées dans le smartphone qu'un Samsung ou un Apple est favorisée par deux phénomènes.

D'abord, par la croissance des offres de téléphonie mobile dites «SIM only»: le consommateur souscrit à un abonnement sans engagement mais aussi sans que l'achat de son mobile soit subventionné par l'opérateur. Le mouvement a été initié par Free en janvier 2012. Désormais, plus de 10 millions de Français ont opté pour de tels forfaits, auprès de Free, B & You (Bouygues Telecom), Red (SFR) ou Sosh (Orange). «Quand les opérateurs télécoms proposent des forfaits à 15 ou 20 euros pour avoir la 4G, dépenser 600 euros ou plu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant