Comment les élus félicitent «leurs champions»

le
0
Plus besoin de téléphoner : avec #Londres2012, c'est sur Twitter que les politiques félicitent les médaillés de leurs terres d'élection.

Jadis, ils auraient adressé un télégramme. Naguère, ils auraient décroché leur portable. Cette année, pour féliciter les champions français aux Jeux olympiques, les responsables politiques utilisent Twitter. En 140 signes, ils font part de leurs enthousiasmes de téléspectateurs sportifs et patriotes.

Patriotes et, surtout, défendant leur terre d'élection. Car ce n'est pas seulement la France que Camille Muffat et Yannick Agnel ont couverte d'or: c'est la ville de Nice, où ils s'entraînent. Le maire de Nice, Christian Estrosi, se déchaîne sur Twitter depuis Londres. Avant : «La ville de Nice mobilisée pour encourager Camille.» Pendant: «À 150 m du bonheur. Allez Camille!» Et après: «Niçois et Français où que vous soyez dans le monde chantez-la (La Marseillaise) avec fierté!»

Il existe pourtant de subtiles nuances. Ainsi, alors qu'Estrosi cite Nice tous les trois mots, Éric Ciotti n'oublie pas qu'il est, lui, le président du conseil général: «Toutes les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant