Comment les capitales européennes de la culture sont-elles choisies ?

le
0
Portugal, région du Minho. Centre historique de Guimarães, ville classée patrimoine mondial de l'Unesco, capitale européenne de la culture 2012.
Portugal, région du Minho. Centre historique de Guimarães, ville classée patrimoine mondial de l'Unesco, capitale européenne de la culture 2012.

Après la sélection de Timisoara (Roumanie) en septembre, l'Union européenne doit encore désigner, avant la fin de l'année, deux autres villes qui partageront ce titre en 2021. Depuis 1985 et son lancement par Jack Lang et la ministre grecque de la Culture Melina Mercouri, l'intérêt porté aux capitales européennes de la culture ne s'est pas démenti. Au point de devenir un véritable enjeu de développement. Car cette manifestation permet à la fois de mettre en lumière la ville sur la scène internationale, de développer ses équipements et ainsi de se replacer dans la compétition entre territoires locaux. Depuis dix ans, deux capitales sont même choisies chaque année. À partir de 2021, deux ou trois villes seront désignées pour porter ce titre.

Les critères

Si dans les premières années cela concernait surtout des capitales européennes ou des villes à l'intérêt culturel internationalement reconnu (1985, Athènes ; 1986, Florence ; 1987, Amsterdam ; 1988, Berlin ; 1989, Paris), le concept s'est démocratisé depuis les années 2000. Les villes sélectionnées sont plus diverses et l'événement sert à créer un dynamisme économique et culturel à l'échelle de sa région. À tel point qu'il s'est éloigné de son projet initial, "rapprocher les citoyens de l'UE [...] célébrer la culture européenne", et ne sert plus aujourd'hui qu'"une promotion touristique de la ville", selon un rapport du Sénat de 2012.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant