Comment le protégé de Hitler a commencé à travailler pour le Mossad

le
0
Otto Skorzeny, haut gradé nazi (le deuxième à gauche), photographié le 3 octobre 1943.    
Otto Skorzeny, haut gradé nazi (le deuxième à gauche), photographié le 3 octobre 1943.    

Considéré comme un criminel de guerre, petit protégé d'Adolf Hitler en personne, Otto Skorzeny, lieutenant-colonel dans la Waffen SS, est encore aujourd'hui un bien mystérieux personnage. Son rôle pendant la guerre froide reste particulièrement obscur. Approché par la CIA pour sa connaissance des milieux nazis et fascistes, l'homme est finalement « tamponné » par le Mossad au début des années 60, dans des conditions qui relèvent du meilleur James Bond. En kiosque depuis quelques jours, le deuxième numéro de la revue Sang-froidécrit qu'Otto Skorzeny est l'assassin du docteur Heinz Krug, un scientifique allemand embauché par l'Égypte pour mettre au point un programme secret de missiles stratégiques. Un récit incroyable.

En 39-45, Skorzeny est un militaire zélé. Il s'engage rapidement dans la Wehrmacht et se montre d'une fidélité sans borne au Führer. Hitler le charge d'un certain nombre d'opérations sensibles qui feront sa renommée. La propagande nazie répandra notamment la rumeur que c'est lui, le jeune Otto, qui réussit l'exploit en 1943 de faire libérer Benito Mussolini des Abruzzes sans même tirer un coup de feu. Une version contredite par plusieurs historiens, mais qui contribuera largement à façonner sa légende. À la fin de la guerre, Skorzeny est présenté comme l'homme « le plus dangereux d'Europe ». À tort ou à raison.

Une drôle de soirée de libertinage?

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant