Comment le gouvernement veut inciter à la reprise d'emploi

le
14
Manuel Valls a dévoilé les grands principes de sa prime d'activité jeudi.
Manuel Valls a dévoilé les grands principes de sa prime d'activité jeudi.

"Une plus grande incitation à reprendre un emploi." Tel est l'objectif affiché par le gouvernement pour sa nouvelle "prime d'activité", qui devrait être créée en 2016. Annoncée par François Hollande en août dernier, la mesure devait remplacer la baisse de charges salariales sur les salaires inférieurs à 1,3 smic, censée incarner le volet "solidarité" du fameux pacte de responsabilité de François Hollande. Il était temps, tant les actuels dispositifs d'incitation au retour à l'emploi, supposés bénéficier aux travailleurs pauvres, concentrent tous les travers. Incohérents entre eux, inadaptés, trop complexes : la prime pour l'emploi (PPE) et le revenu de solidarité active (RSA activité) sont dans une impasse.Inventée sous Lionel Jospin, la première est saupoudrée sur un public trop large, pour des sommes limitées à quelques dizaines d'euros par mois. Elle est surtout versée en une fois avec un an de retard par rapport à la reprise d'un travail, au moment du paiement de l'impôt sur les revenus de l'année précédente. De quoi brouiller le lien entre reprise d'activité et augmentation de revenu pourtant indispensable. "La PPE est calculée au niveau du foyer fiscal", reconnu seulement "si un lien juridique unit les concubins (mariage, pacte civil de solidarité) [...]. Cela peut conduire à distribuer des montants de PPE à des individus (foyers fiscaux) vivant au sein de ménages aisés", notait également le député de Saône-et-Loire,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • penilope le vendredi 21 nov 2014 à 09:50

    pour motiver les chomeurs,il faudrait encore leur proposer un avenir,un salaire correct.l'évolution dans les PME est complètement bloquée,le nombre de smicar est en progression constante depuis qu'il existe.le mi-temps et les CDD sont devenus la norme.Qd l'empathie remplacera le denigrement de certain au revenu régulier,qd les autres auront compris qu'on ne travaille pas pour faire plaisir à l'opinion mais bien pour bouffer ou payer le loyer,la reflexion sera constructive

  • M7817796 le vendredi 21 nov 2014 à 09:36

    43 millions d'individus en âge de travailler. 23 millions ont un job. D'ici 15 ans 3 millions d'emplois seront supprimés. Voilà la réalité et toute l'hypocrisie de ces imposteurs qui nous gouvernent.

  • M7817796 le vendredi 21 nov 2014 à 09:30

    Les fossoyeurs de la France que sont les européistes devront un jour rendre des comptes devant un tribunal. Le désastre dans lequel ils nous enfoncent chaque jour un peu plus les condamnera définitivement.

  • tropfort le vendredi 21 nov 2014 à 09:00

    Il y a des jobs. Mais une part en augmentation de la population ne cherche pas à vivre de job, mais d'assistanat.

  • roulio86 le vendredi 21 nov 2014 à 08:59

    faire et défaire c'est la devise de ce gouvernement, voila a quoi ils passent leurs temps , et quand ils ont besoin d'argent ils taxes et imposes....quelle imagination...il faut bien avoir fait l'ena pour etre aussi nul....

  • M2833874 le vendredi 21 nov 2014 à 08:44

    C'est excellent en France: on t'incite à travailler! C'est a toi de décider si tu veux bosser ou ne rien fou_tre. Dans tous les cas tu auras de l'argent pour vivre. Limite avoir un boulot c'est faire preuve d'altruisme.

  • heimdal le vendredi 21 nov 2014 à 08:42

    Ils viennent seulement de comprendre que le calcule des impôt avec ces segments de droite seuillés incitent à plus à la glande et aux RTT qu'au travail

  • Spartaku le vendredi 21 nov 2014 à 08:01

    5 000 000 de chomeurs ... 450 000 emplois non pourvus ... On peut faire toutes les incitations possible et imaginables cela ne créera pas d'emploi supplémentaire .. Arrêtons de gaver les entreprises qui gavent les actionnaires .. Incitons les plutôt à faire mieux que les chinois , créons l'excellence et les carnets de commande se rempliront automatiquement ... Le LUXE , la Bouffe , l'AEROSPACIALE et l'aeronautique se portent parfaitement bien malgré les "charges exorbitantes"( Mouarff !)

  • tamtou le vendredi 21 nov 2014 à 07:52

    La PPE n'est pas quand un chômeur reprend le travail, mais elle est versé à tous les travailleurs qu'ils soient embauchés ou qu'ils on 40 ans d'ancienneté.Heureusement que la PPE n'est pas un élément de décision pour accepter de travailler lorsqu'une entreprise veut nous embaucher, ce serait un comble

  • soulamer le vendredi 21 nov 2014 à 07:44

    Apres avoir tout flingué ils essayent de reparer faire et defaire......