Comment la tour Eiffel tente de dissuader les candidats au suicide

le
0
Filets, grillages, picots, vidéosurveillance? D'importants moyens de sécurité équipent depuis longtemps le monument. Mais, dimanche soir, cela n'a pas suffi...

Série noire à la tour Eiffel. En moins de 24 heures, l'un des plus célèbres monuments de la capitale vient d'être confronté à deux tentatives de suicide, dont l'une, hélas, n'a pu être empêchée.

Il est aux alentours de 23h30 dimanche soir lorsqu'un jeune Britannique, qui s'était infiltré un peu plus tôt dans la structure, se jette dans le vide. L'homme, âgé de 24 ans et muni d'un sac à dos, est apparemment monté sur l'un des piliers de la tour avant d'escalader la structure par l'extérieur.

Repéré par des caméras de surveillance, il se trouvait entre le deuxième et le troisième étage du monument, soit au moins à 115 mètres de hauteur, lorsqu'il a sauté. Entre-temps, les touristes présents dans l'édifice avaient été évacués et un important dispositif de sécurité avait été déployé au sol par la police.

Vingt-quatre pompiers du groupement de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux (Grimp), spécialisé notamment dans les opérations en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant