Comment la Manif pour tous veut raviver la flamme

le
4
Comment la Manif pour tous veut raviver la flamme
Comment la Manif pour tous veut raviver la flamme

Armés de leurs sempiternels drapeaux roses et bleus, étendards de refus hétéroclites, les organisateurs de la Manif pour tous veulent ranimer leur flamme d'indignation morale. Huit mois après leur dernière manifestation, qui avait réuni entre 150000 et un million de personnes selon les sources, les organisateurs espèrent attirer des foules, cet après-midi à Paris, entre les Invalides et Denfert-Rochereau, ainsi qu'à Lyon.

Au lendemain du rassemblement pour la défense de l'IVG, qui a réuni jusqu'à 40000 personnes selon les organisateurs, c'est encore une fois pour des questions de société et une certaine vision de la famille qu'une partie de la France va battre le pavé. Car, même divisés après le départ de leur égérie Frigide Barjot qui n'appelle pas à manifester aujourd'hui, les hérauts de la famille traditionnelle ne s'avouent pas vaincus. « Au départ, ce collectif s'est constitué pour peser contre une loi. Il a échoué, mais la mobilisation a dépassé ses espoirs les plus fous », souligne l'historienne Danielle Tartakowsky, auteur du livre « les Droites et la Rue » (Ed. la Découverte). « La manifestation de ce dimanche a surtout vocation à souder ce collectif, pour en faire une force capable de peser quand elle l'estime nécessaire », ajoute-t-elle.

QUESTION DU JOUR : la Manif pour Tous a-t-elle encore un sens ?

La perspective d'un éventuel droit à la procréation médicalement assistée (PMA) ou au recours à des mères porteuses (GPA) pour les homosexuels est le nouvel épouvantail du mouvement. Les manifestants surfent aussi sur le raz-de-marée inattendu des anti-genre. Dans une centaine d'écoles, des parents ont boycotté la classe lundi dernier pour protester contre l'enseignement d'une supposée théorie du genre. S'ils ne sont pas à l'initiative de cette fronde, les ténors de la Manif pour tous s'y retrouvent aussi.

Pour Jérôme Brunet, le porte-parole du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3435004 le dimanche 2 fév 2014 à 11:24

    sempiternels ....hétéroclites....vous avez dit stéréotypes ?

  • a.guer le dimanche 2 fév 2014 à 10:16

    ce défilé rassemble la France profonde, celle du simple bon sens !

  • M2766070 le dimanche 2 fév 2014 à 10:06

    m196 à gauche ils ont une manière de penser qu on a pas !!! il n y a qu une partie du cerveau qui fonctionne chez eux !!! la dém....agogie

  • M1961G le dimanche 2 fév 2014 à 09:33

    de toute façon , ce n'est pas parce que hollande a décider de légaliser le mariage pour tous , qu'il l'est . je suis contre le mariage pour tous et le resterait jusqu'à la fin de ma vie . hollande me prendra pas ma liberté de penser . on peut être contre le mariage pour tous et respecter les homos , mais cela pour un politique de gauche c'est trop difficile à comprendre .si il y'avait des intellectuels dans le parti de gauche , ça se saurait , non ...