Comment la hausse de la CSG affectera les retraités ?

le
0

L'augmentation de la CSG, mesure phare du programme d'Emmanuel Macron, impactera directement les revenus des retraités les plus aisés. Zoom sur ce projet du gouvernement.

CSG sur les retraites : de 6,6 % à 8,3 %

La CSG, ou contribution sociale généralisée, est un impôt destiné au financement de la protection sociale (régimes d'assurance maladie, Fonds de solidarité vieillesse, Caisse d'amortissement de la dette sociale...). Prélevée à la source sur les revenus des personnes résidant en France, cette contribution affiche actuellement un taux de 6,6 % sur les pensions de retraite. La réforme d'Emmanuel Macron prévoit une augmentation de 1,7 %, qui permettrait le gain de 22 milliards d'euros.

Six retraités sur dix concernés

L'augmentation de la CSG ne devrait pas affecter les retraités les plus modestes, selon le gouvernement. Les bénéficiaires d'une pension mensuelle supérieure à 1 200 euros verront, quant à eux, leurs revenus baisser une fois la mesure en vigueur, ce qui représente six retraités sur dix. Pour une pension annuelle de 15 000 euros par exemple, la hausse de la CSG se traduira par une charge supplémentaire de 255 euros par an environ (21,25 euros par mois).

Une mise en application dès 2018 ?

La date de mise en œuvre de la réforme de la CSG n'est pas encore connue. Les élections législatives seront certainement décisives : si l'assemblée élue se révèle en faveur du projet, celui-ci pourrait être intégré aux lois budgétaires votées à l'automne et être appliqué dès 2018.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant