Comment la France prépare son offensive européenne

le
7
François Hollande va devoir prouver à Bruxelles que des circonstances exceptionnelles empêchent la France de revenir à 3 % de déficit.
François Hollande va devoir prouver à Bruxelles que des circonstances exceptionnelles empêchent la France de revenir à 3 % de déficit.

Arnaud Montebourg a beau ne plus être au gouvernement, la France poursuit son offensive au niveau européen pour assouplir la politique de rigueur engagée en réponse à la crise de la dette européenne. Jeudi, lors de son discours devant les ambassadeurs, François Hollande a de nouveau longuement plaidé pour "une réorientation de l'Europe" et demandé l'organisation d'un sommet de la zone euro à cette fin. Et samedi, il réunira les chefs d'État sociaux-démocrates pour tenter d'imposer ses vues à une Allemagne réticente. Berlin craint que Paris ne cherche à s'exonérer de son obligation de réduire ses déficits. Après avoir obtenu un délai de deux ans en 2013, François Hollande s'était engagé devant ses partenaires à revenir sous la barre fatidique des 3 % du pacte de stabilité et de croissance avant fin 2015. Les 3 % ne seront pas atteints fin 2015Il ne fait effectivement aucun doute que la France n'atteindra pas 3 % de déficit à la fin de l'année prochaine. L'effondrement des perspectives de croissance en 2014 et 2015 remet en cause les prévisions de recettes espérées par Bercy pas plus tard qu'en avril dernier. Mais François Hollande n'a aucune intention de compenser le manque à gagner en augmentant l'effort déjà considérable de 21 milliards d'euros de réduction des dépenses l'année prochaine. Et il s'est engagé à ne pas augmenter les impôts non plus. Avant la présentation de son budget 2015, le chef de l'État demande donc la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lemeri38 le samedi 30 aout 2014 à 22:33

    après avoir dépensé tout l'argent des français il veut dépenser l'argent des allemands lol

  • c.voyant le samedi 30 aout 2014 à 11:16

    Le pourfendeur de la finance lui déroule le tapis rouge en s'endettant toujours plus..La dette des états est le plus juteux business jamais inventé par la finance pour réduire à l'esclavage les peuples.Rien qu'en France c'est 50 milliards chaque année soit le salaire annuel de 4 millions de Français qui s'envole en fumée!

  • dia999 le samedi 30 aout 2014 à 10:32

    Nien !!! Nien !! Nien !!!

  • frk987 le vendredi 29 aout 2014 à 17:59

    Si l'UE accepte les mauvaises raisons françaises, c'est la fin de l'Europe.

  • dcabon le vendredi 29 aout 2014 à 16:02

    De toute façon, il faut bien un râteau pour ramasser les feuilles ... d'impôts ...Et puis Le tout mou n'est plus à un râteau près. Moi Président ! Qu'il disait ...

  • yves288 le vendredi 29 aout 2014 à 15:32

    ou la préparation du prochain râteau de FH ......

  • soulamer le vendredi 29 aout 2014 à 15:21

    Le titre aurait du être "comment la France de Hollande va envoyer l'europe par le fond"