Comment la défense de DSK prépare sa stratégie

le
0
L'objectif des avocats de Dominique Strauss-Kahn est de trouver des failles ou des contradictions ruinant le crédit de l'accusatrice.

La stratégie actuelle et future de la défense de Dominique Strauss-Kahn n'est pas rendue publique. Afin de ne pas risquer de nourrir l'accusation et d'améliorer involontairement les arguments du procureur de l'État de New York, l'avocat Ben Brafman a décidé d'imposer le silence absolu à toute l'équipe de défense du patron du FMI, armée de juristes que ce grand pénaliste new-yorkais dirige d'une main de fer. «Notre stratégie est de ne faire aucun commentaire à la presse, non seulement jusqu'à vendredi (date de la très probable inculpation formelle de DSK décidée par un «grand jury» de 23 citoyens votant à la majorité simple, NDLR), mais aussi jusqu'à la date du procès lui-même», expliquait mardi au Figaro l'avocat washingtonien William Taylor, le numéro deux de l'équipe de la défense.

Dans une procédure américaine où l'accusation commence toujours la course avec trois longueurs d'avance, Brafman ne veut surtout pas donner des armes au procureur, qui l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant