Comment la crise ukrainienne s'est envenimée

le
0

Lancé il y a trois mois, le mouvement initialement pro-européen s'est radicalisé face à la répression du régime.

Alors qu'un calme précaire était revenu depuis quelques semaines à Kiev, les affrontements sont repartis de plus belle depuis mardi sur la place de l'Indépendance. Dans la soirée, les très redoutées forces anti-émeute ont lancé l'assaut contre cet épicentre de la contestation, occupé par des milliers de personnes. La situation apparaît inextricable.

o Le président fait le choix de la répression

Le 21 novembre, le gouvernement annonce la suspension des négociations sur un accord d'association avec l'UE. Quelques jours plus tard, le gouvernement en manque de liquidités se tourne vers Moscou. Il relance les relations économiques avec la Russie, qui finira par lui accorder un crédit de 15 milliards de dollars et un rabais de 30% sur le prix du gaz. Pour les militants pro-européens, le revirement est vécu comme une tr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant