Comment la CIA contrôle la livraison d'armes aux rebelles syriens

le
0
Financées par les pays du Golfe, ces livraisons clandestines via la Turquie sont contrôlées par l'agence américaine.

Sans armes capables de détruire les chars syriens, point de salut pour l'opposition à Bachar el-Assad. Depuis des mois, Nasser le répétait à ses amis occidentaux ou arabes. Mi-mai, cet opposant en exil affichait donc le sourire lorsqu'une quarantaine de dirigeants des conseils militaires de la révolution se sont discrètement rendus en Turquie pour recevoir un précieux arsenal. «Nous avons surtout récupéré des roquettes RPG 9 puisées sur les stocks de l'armée saoudienne», confiait-il lors d'un récent passage à Paris. «Elles ont été acheminées par avion, jusqu'à l'aéroport d'Adana, où la sécurité turque a surveillé les déchargements avant de savoir à qui ces roquettes allaient être destinées.» Pour rassurer ses hôtes, Nasser garantit que leur utilisation allait être supervisée par «des leaders traditionnels proches des insurgés, histoire d'éviter les dérives mafieuses».

Les roquettes ont été convoyées à Duma et Harasta, dans la banlieue de Dama...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant