Comment la bulle immobilière va se dégonfler ?

le
3
Avec 65% de leur patrimoine investi dans l'immobilier, les Français peuvent être qualifiés de véritables amoureux de la pierre, bien plus que les Allemands (57%), ou les Américains (27%). On comprend pourquoi évoquer une bulle dans ce secteur reste un sujet tabou. La progression des prix atteint +7.3% par an depuis 1965, +9.4% par an entre 1998 et 2008 et même +15.2% par an entre 2009 et 2011? engendrant au total une multiplication des prix par 26 en une cinquantaine d'années ! Un facteur structurel détermine le prix des logements sur long terme : l'évolution du revenu disponible des ménages. Si l'on constate une parfaite corrélation entre le revenu et les prix de l'immobilier entre 1960 et la fin des années 90, celle-ci se rompt brutalement à partir du début des années 2000. Comment expliquer une telle envolée avec une progression de plus de 87% des prix par rapport au revenu des ménages depuis le point bas de 1998 ? La solvabilisation des ménages par les banques. Elle permet d'expliquer la plus grande partie du mouvement. L'hyperliquidité générée par les banques centrales a provoqué une baisse massive des taux d'intérêt, qui s'est déversée sur l'immobilier partout dans le monde. L'allongement de la durée des prêts a redonné un pouvoir d'achat considérable à des couches supplémentaires de la population. Une part de la hausse de l'indice des prix s'explique aussi par le statut de valeur refuge de

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • OREGON3 le samedi 7 juin 2014 à 21:15

    et en parlant de la baisse de l'investissement immobilier c'est aussi la baisse à venir des entreprises C.A du bâtiment, baisse attendue dans le nombre de location et baisse d'activité pour les recettes fiscales et notamment chez les notaires, et peut-être des défaillances de masse dans le domaine du crédit immobilier........Génial se président

  • OREGON3 le samedi 7 juin 2014 à 21:06

    il n'y a pas de bulle immobilière en FRANCE, c'est pas par ce que personne n'a confiance dans les placements financiers et se tourne vers l'immobilier que l'ont doit considérer qu'il y a une bulle immobilière, c'est faux ! Par contre toucher à la rentabilité des biens immobiliers en mettant la loi ALUR et notamment "l'encadrement des loyers" DUFLOP aura réussi à faire baisser l'investissements immobiliers et tout le monde paiera la facture puisque moins de recettes fiscales c'est mathématiques..

  • q2lamrd le mercredi 4 juin 2014 à 16:13

    Quand sera coupé leflux de liquidités et l'assistanat de l'Etat, les défauts depaiement interviendront et les banques se resaisiront des actifs immobiliers à bn compte. + de 3.000.000 de logementssaisie aux USA, et2.800.000 en Espagne, le juste retour du cycle...Suffira de baisser les retraites et delaisser augmenter le chômage ...