Comment l'explosion nord-coréenne a été détectée

le
0
Via son agence spécialisée, l'ONU a été informée de l'explosion nucléaire nord-coréenne avant même que le régime ne l'annonce officiellement.

Les séismes sont rares, en Corée du Nord. Ceux qui dépassent 5 sur l'échelle de Richter, encore plus. Quand l'organe spécialisé des Nations Unis a détecté le séisme nord-coréen mardi matin, aucun doute n'était permis: il s'agissait d'une explosion nucléaire.

Pour parvenir à ces conclusions, avant même que le régime ne confirme l'explosion, l'Organisation du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (CTBTO) a développé un impressionnant système de détection. Ses 160 stations sismiques et 337 enregistreurs sont repartis dans 89 pays et sur tous les océans du globe. Les données enregistrées via ces stations sont automatiquement transmises de façon cryptée à un centre d'étude basé à Vienne, en Autriche, grâce à cinq satellites. En théorie, affirme-t-elle, «aucun test nucléaire réalisé dans le monde ne peut ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant