Comment l'exécutif cherche à resserrer les rangs dans la majorité

le
0
Les élus ont besoin de reconnaissance, François Hollande, qui a évoqué lui-même un possible remaniement, tente de tisser plus de liens avec les parlementaires de sa majorité: le Parti socialiste cherche une nouvelle dynamique et plus de cohérence.

«Il faut serrer les lignes.» À l'Élysée, Matignon, au PS ou dans les couloirs du Parlement, cette phrase est répétée comme un mantra. Un an après l'élection de François Hollande, l'heure des comptes a sonné, à tous les étages du pouvoir. Le chef de l'État a évoqué lui-même un possible remaniement du gouvernement, pour le rendre plus performant, tout en incarnant un second souffle après cette première année de «rodage», à la tête de l'État. Parallèlement, un autre chantier est ouvert: la réorganisation de la majorité. «Ça branlait dans le manche à tous les niveaux, reconnaît un haut dirigeant PS. Il devenait urgent, un an après, d'améliorer les choses.»

Depuis des mois, ministres, élus et responsables socialiste...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant