Comment l'État va économiser 10 milliards

le
0
Le gouvernement continuera à appliquer la règle mise en ?uvre sous l'ère Sarkozy selon laquelle les dépenses de l'État, hors charge de la dette et pension, ne devaient pas progresser d'un euro d'une année sur l'autre.

Abandon du projet de Maison de l'Histoire de France, du centre d'art pariétal de Lascaux, réaménagement du projet du centre des réserves à Cergy: les annonces faites ces derniers jours par la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, sont la traduction concrète du choix de la rigueur fait par le gouvernement. Une décision prise en juin, lorsque Matignon a décidé de continuer à appliquer la règle mise en œuvre sous l'ère Sarkozy selon laquelle les dépenses de l'État, hors charge de la dette et pension, ne devaient pas progresser d'un euro d'une année sur l'autre ; en incluant ces charges de dette et de pension, les dépenses globales de l'État devaient, pour leur part, croître au même rythme que l'inflation.

Combinées, ces deux règles permettront d'économiser 10 milliards sur les dépenses de l'État en 2013, comme l'a annoncé dimanche soir François Hollande. En réalité, bien loin de constituer des coupes franches, il s'agit essentiellement d'une écono

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant