Comment l'enseignement catholique se prépare à ses nouveaux statuts

le
0
Le nom du nouveau secrétaire général de l'enseignement catholique sera dévoilé aujourd'hui.

Après deux mandats successifs, Éric de Labarre, 59 ans, cédera officiellement la place le 1er septembre. Six années marquées par une volonté affichée de rechristianisation et couronnées par la réécriture des statuts de l'enseignement catholique, entamée en 2010 et achevée la semaine passée. La nomination de ce nouvel homme fort va donc donner le ton, alors que l'assemblée des évêques vient d'afficher son désir d'asseoir la présence de l'Église, à travers ces nouveaux textes coécrits avec les instances dirigeantes de l'enseignement, les précédents dataient de 1992. L'évêque, qui participait jusqu'alors aux travaux du comité diocésain de l'enseignement catholique, le présidera désormais. Quant à la nomination du chef d'établissement, relevant du directeur diocésain, elle se fera avec son accord.

«Il nous semble tout à fait important que l'Église catholique (...)...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant