Comment l'Allemagne s'est préparée à un Brexit

le
0
Selon le quotidien Handelsblatt, qui publie le plan du gouvernement allemand en cas de Brexit, la stratégie d'Angela Merkel sera de faire du cas britannique un exemple pour décourager les autres pays tentés par une sortie de l'UE.
Selon le quotidien Handelsblatt, qui publie le plan du gouvernement allemand en cas de Brexit, la stratégie d'Angela Merkel sera de faire du cas britannique un exemple pour décourager les autres pays tentés par une sortie de l'UE.

Ce document intitulé « La stratégie allemande au sujet du Brexit », écrit par des experts du ministère des Finances, était supposé rester confidentiel. Il a été publié par le quotidien économique Handelsblatt et révèle comment Berlin s'est préparé à une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

CONSULTEZ notre dossier sur le Brexit

Le gouvernement de grande coalition souhaite tout d'abord conserver un lien privilégié avec la Grande-Bretagne. Pour ne pas couper tous les ponts avec le royaume insulaire, le document préconise la signature d'un traité d'alliance avec Londres. Ce texte définirait notamment les règles commerciales à respecter et certains avantages comme l'abandon de taxes douanières pour tel produit ou service. L'Allemagne juge toutefois dangereux d'accorder trop de passe-droits au Royaume-Uni. L'UE « devra éviter d'envoyer de mauvais signaux qui pourraient encourager d'autres États membres à renégocier leurs relations » avec les institutions européennes. Les nations qui pourraient suivre « l'exemple » britannique sont la France, l'Autriche, la Finlande, les Pays-Bas et la Hongrie, selon les conseillers du ministre des Finances Wolfgang Schäuble.

Un coût de trois milliards d'euros ?

Le document publié dans Handelsblatt estime aussi que le Brexit pourrait encourager certains pays à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant