Comment « l'affaire Baupin » a éclaté

le , mis à jour le
4

«Ces femmes ont du courage, il faut les soutenir.» Dans la tempête déclenchée par des témoignages évoquant du harcèlement de la part du député écologiste Denis Baupin, plusieurs responsables se sont félicités que des élues sortent du silence. « En politique comme ailleurs, il faut maintenant briser l'omerta », lâche ainsi l'eurodéputée d'Europe-Ecologie-les Verts Karima Delli.

« Des centaines de SMS d'incitation sexuelle »

C'est notamment ce qu'affirme avoir reçu la maire-adjointe écologiste du Mans Elen Debost en 2011. « Ça a duré plusieurs mois de messages à caractère sexuel, de communication de ses fantasmes, de ses envies, de comment il voyait, comment il me voulait », raconte-t-elle. En tout, huit témoignages ont été recueillis par deux journalistes de France Inter et de Mediapart. Parmi eux, quatre élues, dont l'actuelle porte-parole d'EELV, Sandrine Rousseau, sont concernées, mais également des collaboratrices qui ont témoigné anonymement. Des gestes très déplacés, des propositions indécentes assorties parfois de pression sur la carrière dans le parti, des SMS graveleux...

La plupart des faits sont prescrits, aucune plainte n'a jusqu'alors été déposée, et Baupin a « contesté » par la voix de son avocat tout harcèlement en disant « envisager » de porter plainte pour diffamation. Mais les propos ont été jugés suffisamment graves pour que Claude Bartolone, président de l'Assemblée, lui demande sa démission de la vice-présidence. Denis Baupin l'a rapidement donnée, mais, selon son avocat, pour « pouvoir se défendre ».

Pourquoi maintenant ?

Sans oser remettre en cause la parole des femmes citées, plusieurs proches de Baupin n'ont pu s'empêcher d'évoquer un « règlement de comptes ». « Pourquoi parler maintenant et pas il y a un an ? » grince un ami de Baupin, rappelant qu'il a démissionné du parti il y a quinze jours et que son épouse, Emmanuelle Cosse, est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a 7 mois

    ce type n'a aucune morale dans tous les sens de la vie

  • j.petitp il y a 7 mois

    Ce type d'affaire se réglerait tout naturellement par une paire de gifles et cela lui servirait de leçon.Mais en fait c'est un règlement de compte entre écologistes qui utilisent la morale ambiante à trois sous pour s'entre tuer.

  • bordo il y a 7 mois

    Si encore il était honteux ! On dirait la défense de Cahuzac. Et quand je pense que ces gens nous donnent des leçons, alors qu'ils sont corrompus, courtisans et harceleurs.

  • M7097610 il y a 7 mois

    un DSK honteux chez EELV ?